PARIS (ORCHESTRE DE)

PARIS (ORCHESTRE DE)
PARIS (ORCHESTRE DE)

PARIS ORCHESTRE DE

Fondé en 1967, l’Orchestre de Paris est la première réalisation du plan de renouveau musical français élaboré par Marcel Landowski à l’initiative d’André Malraux. Sa vocation était de «jouer un rôle de premier plan dans la vie musicale parisienne et nationale et d’assurer dans les pays étrangers le prestige musical de Paris et de la France» (article premier des statuts). Lors de sa constitution, l’Orchestre de Paris a remplacé le plus vieil orchestre français, la Société des concerts du Conservatoire, fondée par François Habeneck en 1828. Son premier directeur musical, Charles Münch, meurt en 1968, un an après les débuts de l’orchestre, pendant sa première tournée aux États-Unis. Herbert von Karajan, conseiller musical entre 1969 et 1971, imprime une esthétique plus internationale à cette formation qui était alors avant tout un orchestre de tradition française. Cette politique d’ouverture se développe avec Georg Solti, directeur musical entre 1972 et 1975, qui impose notamment aux instruments à vent les normes américaines et allemandes, sans toutefois rencontrer un écho unanime. L’orchestre, qui jouait au théâtre des Champs-Élysées depuis sa fondation, se fixe au palais des Congrès en 1973. Une politique de création avait été déterminée dès l’origine, avec des premières auditions mondiales (La Transfiguration de Messiaen, 1969; Tout un monde lointain de Dutilleux, 1971; D’un espace déployé d’Amy, 1973; Noomena de Xenakis, 1974) ou françaises (Requiem canticles de Stravinski, 1967).

Avec Daniel Barenboïm (1975-1989), l’orchestre tourne la page des racines françaises exclusives (sans rompre avec elles néanmoins) et devient une formation dont les plus grands chefs s’accordent à reconnaître l’aisance dans les répertoires les plus divers. Au fil des années, les instrumentistes issus de la Société des concerts, qui avaient conservé leur place à l’Orchestre de Paris sans concours d’entrée, sont progressivement remplacés par une nouvelle génération de musiciens. La programmation fait appel aux plus grands noms de l’élite musicale internationale, avec une certaine prudence à l’égard des artistes français. Daniel Barenboïm s’attache à sortir des sentiers battus et donne à l’orchestre un répertoire très vaste; dès 1975, il inaugure le cycle de concerts de musique de chambre qui permet aux solistes de l’orchestre de se produire seuls ou en compagnie des solistes invités. En 1976, Arthur Oldham est chargé de constituer le Chœur de l’Orchestre de Paris (deux cents choristes amateurs) qui est désormais le partenaire de l’orchestre pour toutes les œuvres chorales. En 1981, l’Orchestre de Paris s’installe dans la salle Pleyel rénovée à son intention. Dans le domaine de la musique contemporaine, il crée des œuvres de Daniel-Lesur, Jacques Lenot, Luciano Berio, Toru Takemitsu et s’engage dans une politique de commandes passées à Marcel Landowski (Messe de l’aurore , 1977, pour le dixième anniversaire de l’orchestre), Pierre Boulez (Notations 1 , 1980), Hugues Dufourt (Surgir , 1985), Hans Werner Henze (Fandango , 1986), Edison Denisov (Symphonie , 1988), Berio (Concerto II Echoing Curves , 1988). Le chef d’orchestre américain d’origine russe Semyon Bychkov succède à Daniel Barenboïm en 1989. En 1997, Christoph von Dohnányi est nommé, à compter de l’été de 1998 et jusqu’en l’an 2000, conseiller artistique et premier chef invité de l’Orchestre de Paris, Semyon Bychkov ayant demandé que son mandat de directeur musical ne soit pas renouvelé à l’échéance d’août 1998.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Orchestre de Paris — Origin Paris, France Genres Classical Occupations Symphony orchestra Years active 1967 present Associated ac …   Wikipedia

  • ORCHESTRE — Il est peu de substantifs qui, au cours des siècles, ont eu autant de significations différentes que le mot «orchestre». C’était, chez les Grecs, la partie du théâtre réservée au chœur et aux danseurs, mais, à Rome, c’était, toujours au théâtre,… …   Encyclopédie Universelle

  • Orchestre regional de Cannes-Provence-Alpes-Cote-d’Azur — Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre régional Cannes Provence Alpes Côte d'Azur — Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre régional de Cannes-Provence-Alpes-Côte-d'Azur — Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre régional de Cannes-Provence-Alpes-Côte-d’Azur — Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d'Azur — Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Orchestre régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre régional de cannes-provence-alpes-côte-d’azur — Surnom Orcpaca Ville de résidence Cannes, France Lieux d activité France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire — The Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire was a symphony orchestra established in Paris in 1828. It gave its first concert on 9 March 1828 with music by Beethoven, Rossini, Meifreid, Rode and Cherubini. Administered by the… …   Wikipedia

  • Orchestre National de France — The Orchestre national de France (French National Orchestra) is a symphony orchestra run by Radio France. It has also been known as the Orchestre national de la Radiodiffusion française (French National Radio Broadcasting Orchestra) and Orchestre …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”